12 décembre 2017

Warning: Creating default object from empty value in C:\Inetpub\vhosts\usfp-grandcasa.net\httpdocs\fr\components\com_k2\views\itemlist\view.html.php on line 176

Warning: Creating default object from empty value in C:\Inetpub\vhosts\usfp-grandcasa.net\httpdocs\fr\components\com_k2\models\item.php on line 596

Warning: Creating default object from empty value in C:\Inetpub\vhosts\usfp-grandcasa.net\httpdocs\fr\components\com_k2\models\item.php on line 596

Warning: Creating default object from empty value in C:\Inetpub\vhosts\usfp-grandcasa.net\httpdocs\fr\components\com_k2\models\item.php on line 596
Tahiri Mhammed

Tahiri Mhammed

militant usfp ingénieur d Etat

lundi, 25 février 2013 20:41

Cumul des mandats : le PS met la pression

Le PS, par la voie de sa figure phare Martin Aubry, a déploré les multiples reports de l’examen du projet de loi du cumul des mandats.

De sa part, le gouvernement déclare avoir  attendu l'avis du Conseil d'Etat pour finaliser son projet de loi. La haute juridiction administrative, réunie jeudi 21 février en assemblée plénière, recommande que les règles de non-cumul prennent effet à échéance des mandats parlementaires en cours, soit en juin 2017 pour les députés et septembre 2017 pour les sénateurs.

Le PS plaidait pour l’arrêt du cumul des mandats et son entrée en vigueur dès les élections de 2014, en revanche, Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, redoutait dans ce cas une vague de démissions à l'Assemblée nationale. "Cela équivaudrait à une mini-dissolution", mettait-il en garde.

Il importe à signaler que les élus de la droite se battaient pour la liberté de cumuler les mandats.

Une rencontre historique a eu lieu entre une délégation du bureau politique présidée par le Premier Secrétaire du parti et la direction de l’Union Marocaine du Travail.

Cet événement a eu lieu au siège de la centrale syndicale à Casablanca et plus précisément dans la grande salle du 1er étage. Ce lieu à forte connotation historique pour tous  les ittihadis avait, pour rappel, abrité des réunions et conférences animées par les Leaders Abdellah IBRAHIM, Abderrahim BOUABID, Mehdi BEN BARKA, Omar BENJELLOUN et Mahjoub BEN SEDDIK

« Le IXème Congrès de l’USFP a pris la décision de s’ouvrir sur les partenaires sociaux vu que le Maroc vit depuis plus d’une année une régression et une atteinte grave à tous les acquis que le peuple marocain a accumulés durant les dernières années», a expliqué le camarade Driss LACHGAR dans son intervention. Il a également tenu à rappeler que le gouvernement présidé par le PJD n’a pas daigné appliquer l’accord du 26 avril 2011 signé par Abbas El Fassi et les centrales syndicales. L’Exécutif n’a pas, à titre d’exemple, abrogé l’article 288 du Code pénal qui constitue une atteinte à la liberté syndicale et n’a pas ratifié non plus la Convention 87 de l’OIT concernant les libertés syndicales. Le Premier secrétaire de l’USFP a saisi cette occasion pour évoquer également plusieurs décisions gouvernementales qui mettent en péril les acquis des classes moyennes et populaires comme la décision d’opérer des ponctions sur les salaires des grévistes.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont débattu sur la situation sociale du pays. Elles ont décidé de mettre en place une commission de coordination permanente afin de suivre la situation et prendre les initiatives communes qui s’imposent pour défendre les intérêts du peuple marocain.

A la fin de la réunion, Miloud MOUKHARIK Secrétaire général de l’UMT a tenu à offrir au Premier secrétaire de l’USFP un cadeau symbolique dédié généralement par la centrale aux personnalités politiques les plus respectées, en signe d’amitié et annonce le début d’une nouvelle ère dans la relation entre la centrale syndicale et le parti des Forces Populaires.

Afin de renforcer cette coordination, une délégation de l’UMT visitera, au cours de la semaine prochaine, le siège central du parti à Rabat pour se réunir avec les dirigeants ittihadis.

Pour rappel, la délégation de l’USFP se composait en plus du Premier secrétaire, de Habib El Malki, Kamal DAISSAOUI, Hanane RIHAB, Abdelkébir TABIH, Mohamed MOUHIB, Abdelhamid JMAHRI et Mohamed MRINI.

Lors de son mot d’ouverture du 9ème congrès USFP  a Bouznika, sous le thème « ensemble pour bâtir le Maroc de la démocratie et la modernité », le premier secrétaire du parti, le camarade Abdelouahed Erradi, a émis ses critiques au gouvernement actuel, en pointant du doigt l’absence d’une vision stratégique et d’une feuille de route claire.

 Notre premier secrétaire s’est aussi interrogé de l’absence de toute communication sur la date des prochaines communales et le renouvellement de la chambre des conseillers.

Il est à signaler que la matinée inaugurale du congrès a été marquée par la présence du chef de gouvernement ainsi que les représentants de l’ensemble des acteurs politiques et syndicaux du pays.